Méditation 5 Sermon du Père Lataste aux détenues de Cadillac « Prêcheur de la miséricorde » p.123

« Marie Madeleine » - patronne de Béthanie

D’après une légende, Marie Madeleine aurait vécu 33 ans dans une grotte de montagne au sud de la France, dans un isolement complet. Sept fois par jour deux anges la portaient à la cime de la montagne, pour être la plus proche possible de Jésus dès son vivant. Dans la chapelle de la grotte de Saint Maximin à la Sainte Baume, on peut voir trois vitraux dont chacune contient une représentation de trois épisodes de la vie de Sainte Marie Madeleine. Sur l premier vitrail on voit Marie Madeleine laver les pieds de Jésus dans la maison de Simon le pharisien. Marie Madeleine se repent de ses péchés. Pour être proche de Jésus elle rompt un tabou : bien que femme et pécheresse connue dans la ville, elle entre dans la maison du pharisien, où seuls des hommes se trouvaient invités pour un repas. Humblement et en pleurs elle s’assied aux pieds de Jésus, lui lave les pieds avec ses larmes et les oint avec de l’huile précieuse qui est destinée au roi. Le pharisien et ses hôtes ont dû être effrayés. Jésus, par contre, dit à Simon : « Tu vois cette femme ? … ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu’elle a montré beaucoup d’amour. » (Lc 7,36-50)

Le deuxième vitrail représente Marie Madeleine et sa sœur Marthe. Jésus est hôte dans leur maison de Béthanie. Marthe veut le servir et prépare le repas. C’est la tâche de l’hôtesse. Marie-Madeleine est assise aux pieds de Jésus et l’écoute attentivement. Marthe se fâche du fait que Marie Madeleine n’accomplit pas ses obligations. Marthe se plaint auprès de Jésus. « Le Seigneur lui répond : Marthe, Marthe, tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses ; pourtant il en faut peu, une seule même. C’est Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. » (Lc. 10,41-42)

Le troisième vitrail montre Marie Madeleine avec Jésus Ressuscité. Accablée par la tristesse et le désespoir, elle se tient près du tombeau vide de Jésus. Elle ne peut comprendre pourquoi Jésus n’est pas là. Elle le voit, mais ne le reconnait pas. « Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ?..(Jean 20,15) C’est seulement lorsqu’ il lui dit son nom qu’elle le reconnait. « Jésus lui dit : ‘‘ne me touche pas… Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.’’ Marie de Magdala vient annoncer aux disciples qu’elle a vu le Seigneur et qu’il lui a dit cela. » (Jean 20,17-18)

Marie Madeleine – trois scènes d’une vie marquée d’un grand amour, de confiance et de conversion. Marie Madeleine a dû être une femme courageuse. Elle a dépassé les normes de la société. Elle a radicalement changé sa vie et s’est retournée pour suivre Jésus. La vie de cette femme, quelle signification a-t-elle pour moi et pour ma vie ?
-  Dieu a donné des capacités, des dons, à chacun d’entre nous. Comment je les mets en œuvre ?

-  Le quotidien nous demande beaucoup. Ai-je le courage d’aller à l’encontre des normes de la société, de confesser Dieu et de prendre du temps pour lui ?

-  Près du tombeau, Marie Madeleine n’a pas reconnu Jésus tout de suite. Ai-je des difficultés à reconnaitre Dieu dans mon quotidien, m’arrive-t-il peut-être que je ne veuille pas le voir à ce moment-là ?

Un membre de la fraternité laïque dominicaine de Béthanie en Allemagne.